Devenir freelance #2 : être (dé)connecté

Je sais, ce titre est étrange. Vous allez me dire qu’il est impératif d’être connecté, qui plus est lorsque l’on travaille de chez soi, au risque de voir nous passer sous le nez toute opportunité ou pire LE contrat du siècle. Soit, je suis tout à fait d’accord avec ça.

D’ailleurs, depuis que je travaille de chez moi, je passe un temps fou sur mon ordinateur, connectée avec mes nombreux réseaux, sociaux ou professionnels. Je vous expliquais d’ailleurs la dernière fois qu’il n’était pas évident de se retrouver seul, face à soi-même et entre quatre murs lorsque l’on est freelance.

Citations - L'Atelier des Mots (9)

Pour autant, je suis persuadée qu’être trop connecté(e) peut avoir un effet pervers. Personnellement, je déteste très régulièrement mon smartphone, même si j’ai résisté longtemps à l’appel de la connexion portative (je n’ai internet sur mon portable que depuis quelques mois). Aussi, je privilégie des plages horaire à 100% sur mon ordinateur et le reste du temps, je coupe tout (enfin j’essaie). Parce qu’il est difficile de sortir complètement de son monde virtuel, surtout quand c’est un vecteur professionnel. Au moindre temps mort, nous revoilà à vérifier frénétiquement tous nos réseaux. Et les réseaux sociaux sont autant de pièges qui peuvent nous distraire et nous faire sortir du droit chemin. D’ailleurs, je vous invite à lire cet excellent article que j’avais trouvé particulièrement juste sur les travers d’Instagram (un réseau que j’apprécie pourtant!).

Donc connecté(e)s oui, mais n’oubliez pas ce qui vous fait du bien… Il faut recharger ses batteries, sortir prendre l’air, ne rien faire car ces moments oisifs sont souvent très créatifs et par conséquent bénéfiques pour votre business. Prendre de la hauteur et du recul vis-à-vis de son projet est difficile lorsque l’on subit la pression du ici, maintenant, partout, toujours. La désintoxication a du bon, elle est même nécessaire !

Et vous, vous êtes du genre très connecté(e)?

Retrouvez sur Bright Pause mon article sur l’art de s’arrêter ; )

Photos © L’Atelier des Mots

Publicités

Une réflexion sur “Devenir freelance #2 : être (dé)connecté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s