Devenir freelance #2 : être (dé)connecté

Je sais, ce titre est étrange. Vous allez me dire qu’il est impératif d’être connecté, qui plus est lorsque l’on travaille de chez soi, au risque de voir nous passer sous le nez toute opportunité ou pire LE contrat du siècle. Soit, je suis tout à fait d’accord avec ça.

D’ailleurs, depuis que je travaille de chez moi, je passe un temps fou sur mon ordinateur, connectée avec mes nombreux réseaux, sociaux ou professionnels. Je vous expliquais d’ailleurs la dernière fois qu’il n’était pas évident de se retrouver seul, face à soi-même et entre quatre murs lorsque l’on est freelance.

Citations - L'Atelier des Mots (9)

Pour autant, je suis persuadée qu’être trop connecté(e) peut avoir un effet pervers. Personnellement, je déteste très régulièrement mon smartphone, même si j’ai résisté longtemps à l’appel de la connexion portative (je n’ai internet sur mon portable que depuis quelques mois). Aussi, je privilégie des plages horaire à 100% sur mon ordinateur et le reste du temps, je Lire la suite « Devenir freelance #2 : être (dé)connecté »